riad marrakech Marrakech Marrakeck

 

Oukaimeden

Petite station de ski l’hiver et départ de randonnées pédestre l’été vers le col Tizi-n-Ouaddi, le village de Tachedirt, Imlil ou encore vers le Tizi-n-Test.
L’Oukaimeden est un havre de fraîcheur vivifiante, à une heure seulement de Marrakech. Il est facile d'atteindre la station par une large route qui bifurque à droite, au niveau du village d’Arhbalou, laissant l’Ourika sur la gauche.
La montée vers la station est parsemée d’oliviers, de chênes et de noyers , vous accédez ainsi à la station même où chalets et infrastructures d’hiver sont installés au pied d’un ensemble majestueux de sommets (le Jbel Oukaimeden 3273m, le Jbel Attar 3258m, et le Jbel Ngour 3614m).
La station est dotée du plus haut télésiège d’Afrique du Nord, qui grimpe jusqu' au sommet du Jbel Oukaimeden, départ des spécialistes du ski, tandis que les amateurs, eux, bénéficient des différents téléskis plus faciles d’accès et nettement moins impressionnants.
Des gravures rupestres sont dispersées sur le site, parfois au milieu des maisonnettes, représentant des bovidés, des éléphants, ou des roues solaires, datant de l’âge de bronze, soit environ 2100 ans avant JC.

 

Vallée de l'Ourika

Les premiers contreforts de l’Atlas sont situés à 68 km de Marrakech. Arrosée par l’oued Ourika, la vallée est verdoyante dès le village Tnine-de-l’Ourika où se tient chaque lundi le grand souk de la vallée.

De part et d’autre de l’oued, des hameaux en pisé, de petites maisonnettes colorées, et de charmants petits hôtels s'accrochent aux flancs vertigineux de la montagne qui dessine cette mystérieuse vallée.A 1500 m d’altitude, vous dépassez Arhbalou, et vous verrez la vallée se resserrer jusqu' à Setti Fatma, de là commencent les excursions de randonneurs, vous pourrez ainsi atteindre les 7 cascades, après une escalade pittoresque.
De là-haut, la vue sur le village est imprenable, c'est aussi l'un des points de départ des randonnées telles que celle conduisant au Djbel Toubkal (4167m, sommet de l'Atlas),ou le Djbel Yagour avec ses célèbres gravures rupestres.

Le Toubkal

Le massif du Toubkal offre un grand nombre de balades à pied pendant plusieurs jours. L'altitude est élevée mais l'ascension ne présente aucune difficulté. Du refuge de Neltner, dernière étape à 3200 m avant de gravir le plus haut sommet de l’Atlas, vous atteindrez le sommet (4167 m) en 4 heures environ.
De là haut, le paysage est saisissant, la vue panoramique sur tout le Haut-Atlas est inoubliable.
Le Toubkal est une vertigineuse pyramide minérale, si son ascension ne présente aucune difficulté par temps clair en été, c’est une sérieuse et magnifique course d'hiver en ski de randonnée.
A noter tout de même qu’il y a un refuge CAF à Imlil et que pour les bons marcheurs, le Toubkal est réalisable dans la journée.

Le ryad Dar Giulia peut organiser votre découverte du Haut Atlas, pays Berbère à la beauté encore préservée.